Quelle est la fonction d’échappement dans une moto ? Avec quels matériaux est-il fait ?

Les moteurs des véhicules de nos jours fonctionnent d’une manière complexe, si vous n’avez pas de base en mécanique et en physique, ça peut être compliqué d’assimiler le fonctionnement d’un moteur. En gros, le moteur fonctionne à l’aide de micro explosion qui génère une force, celle-ci est ensuite transformée en un mouvement circulaire des roues, ces explosions produisent évidemment des gaz, qui sont ensuite évacués par le véhicule par le silencieux. Qu’est ce un pot d’échappement ? Et comment bien en choisir un ?

Qu’est-ce qu’un échappement moto ?

Les pots d’échappement aussi appelés les silencieux au Canada, est une partie de la moto très importante, la majorité du temps, les motards l’utilisent comme un outil esthétique et un moyen de personnalisation de leurs motos, cependant, sa fonction principale est d’évacuer en toute sécurité les gaz venant de les explosions de l’essence dans le moteur. Il est fait sous forme de cartouche, une forme cylindrique assez imposante et est remplie de revêtement afin de mieux absorber, ralentir et détendre les gaz à leur arrivée au moteur. Le silencieux est une partie d’une ligne complète : se composant d’un catalyseur, un collecteur, une valve et clairement d’un pot d’échappement. La maîtrise du gaz ne se fait pas directement dans un silencieux, sinon ce dernier explosera, ils passent d’abord par le collecteur, ensuite, la gestion de la combustion se fera au niveau du catalyseur, en fonction des normes de pollution, et enfin, les gaz arriveront dans le silencieux qui réduit le bruit de ces derniers.

Quels sont les types d’échappement moto ?

Pour savoir quel silencieux, il vous faut, vous devez consulter votre moteur, car à chaque moteur celui qui lui correspond, de par son emplacement et sa configuration. Les silencieux qui se fixent sous la selle sont, généralement, utilisés à des fins esthétiques. Bien que sa fonction dans le moteur est accomplie, ce type de silencieux a pour seul inconvénient, le fait de surchauffer la selle et causer l’inconfort des voyageurs. Cependant, si vous êtes à la recherche d’un style sportif, le silencieux en position haute est fait pour vous. Ce dernier souligne les lignes sportives de votre véhicule, et est bien adapté aux motos tout terrain de compétition, néanmoins, il présente presque le même inconvénient que le précèdent : la chaleur, car oui, il surchauffe sur les côtés, il vous empêchera donc de poser des sacoches cavalières. Il existe aussi le silencieux à position basse, celui-ci ne présente aucun inconvénient, de plus, vu son gabarit, et le fait qu’il soit posé bas sur la moto, ajoute à celle-ci du volume et lui donne une allure plus imposante. Il reste encore un type : le silencieux en position centrale a un aspect aérodynamique très bien étudié et apporte à la moto un style épuré et classe. Néanmoins son inconvénient : il est obligé d’utiliser des cartouches courtes qui seraient pas du tout esthétiques.

A lire  Quel drone choisir pour se filmer à moto ?

Échappement moto : les matériaux de base

Les silencieux sont faits à base de différents matériaux, les plus communs sont :

  • L’acier ;
  • L’aluminium ;
  • Le carbone ;
  • Le titane, etc.

Par exemple, ceux en acier sont connus pour n’être pas trop coûteux, par contre, ils sont très lourds et leur durée de vie est plus ou moins courte, à cause, de la chaleur et de l’humidité. Toujours dans la catégorie des silencieux peu cher : ceux en aluminium sont à la fois légers et s’usent difficilement. Si vous êtes à la recherche de pots esthétiques, légers et robustes, optez pour des silencieux en carbone ou en titane, ils sont faciles d’entretien, cependant en cas de chocs, ceux en titans sont les plus robustes et resteront toujours à des températures pas très élevées, ce qui n’est pas le cas des silencieux en carbone.

Bobi

Bobi

J'adore la moto, à vrais dire, je suis tombé dedans tout petit.
Je roule en Iron 1200