Permis moto en poche : ce qu’il faut savoir

Vous avez obtenu le précieux sésame : votre permis moto ! Il était tant attendu, tant espéré et désormais, c’est chose faite. Vous pouvez dorénavant sillonner les routes et apprécier la brise d’été. Seulement, comme vous le savez, être au volant d’un véhicule implique un certain nombre de responsabilités. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation et c’est pour cela que nous vous présentons ici les choses à savoir après l’obtention du permis moto.

Permis moto : l’équipement du motard

Bien entendu, conduire une moto vous oblige à porter un certain nombre d’équipements pour votre propre sécurité. Il y a aussi une question de confort qui vient se greffer à ce besoin.

Pour cela, vous devez : porter un casque, des chaussures adaptées, mais aussi des gants. Lors de journées ou nuits fraîches, tournez-vous vers des habits de motards de saison. Il est aussi obligatoire d’avoir en sa possession un gilet jaune de sécurité.

Évitez de rouler en groupe au début

Si vous êtes passionné de l’univers de la moto, vous allez très certainement vouloir faire des virées à plusieurs. Seulement voilà, si ces sorties peuvent être très agréables, elles n’en sont pas moins dangereuses. C’est d’autant plus le cas lorsqu’il s’agit de personnes non expérimentées.

Vous pourriez être tenté de suivre vos collègues motards sans prêter attention à l’environnement autour de vous. Les conséquences peuvent être dramatiques. Cela peut aussi vous inciter à faire des excès de vitesse.

Obtenir sa carte grise après avoir eu le permis moto

Qui dit nouveau permis, dit rouler en règle. Pour cela, vous allez devoir rapidement faire le nécessaire et réunir les documents pour faire la carte grise d’une moto.

A lire  Pourquoi choisir une moto électrique plutôt qu’une essence ?

Par chance, ces démarches sont maintenant facilitées et vous pouvez en faire directement la demande en ligne.

Ce qu’il faut savoir sur le transport d’un passager à moto

Techniquement, conduire une moto signifie que vous avez une place passager à l’arrière. Vous pourriez être tenté de rapidement proposer à vos proches de vous accompagner. Pourtant, en tant que jeune conducteur, cela implique des risques.

En effet, lors de l’épreuve du permis moto, vous conduisez seul. Vous n’avez donc pas acquis cette aisance pour vous permettre de prendre une personne à l’arrière. Nous vous recommandons de ce fait d’attendre de vous familiariser avec votre véhicule et la route avant de vous lancer là-dedans.

Sachez également que l’âge minimum légal du passager doit être de 7 ans. Toutefois, prendre un jeune passager implique une vigilance double que celle de prendre un adulte. Celui-ci peut ne pas bien s’agripper et présente un véritable risque.

Enfin, conduire en étant deux sur la moto est différent que si vous étiez seul. Vous devez alors adapter votre allure afin de mieux appréhender tous les risques qui pourraient survenir. Bien entendu, la personne à l’arrière doit, elle aussi, être équipée. En cas de collision ou de chute, il faut qu’elle soit autant protégée que vous.

Vous l’avez compris, le maître-mot ici va être la prudence. Maintenant que vous avez le permis moto, vous aurez tout le loisir de pouvoir expérimenter la vie de motard. Seulement, apprenez à prendre votre temps et à être véritablement à l’aise avec la route avant de prendre des décisions hâtives.

A lire  Comment choisir la bonne GoPro et comment s’en servir sur la moto ?
Bobi

Bobi

J'adore la moto, à vrais dire, je suis tombé dedans tout petit.
Je roule en Iron 1200